Créer mon blog M'identifier

Retourner sur la première page du blog

Il est de retour de Timur Vermes

Le 28 juin 2016, 17:25 dans Livres 0

Voila un livre que j'avais envi de lire depuis septembre, la première fois que je l'ai vu en librairie. J'ai quand même voulue attendre qu'il sorte en poche car je trouvais le format plus pratique et moins cher, et c'est comme ça que le livre m'est un peu sortit de la tête. Ce n'est que très recemment en fouillant dans une librairie d'occasions ( La Bouquinerie à Bordeaux rue St Catherine) que j'ai mis la main dessus et à moindre coup.  Il est vrai que j'attendais beaucoup de ce livre, étant une passionnée d'histoire et notamment de la période de la Seconde Guerre Mondiale, je me disais qu'il y avait vraiment matière à faire avec ce sujet.

On se retrouve dans la tête d'Hitler qui se reveille en 2011 à Berlin, dans un terrain vague. On va alors le suivre dans cette Allemagne qu'il ne connait pas et qui le scandalise en bien des points. Comment se fais t'il que personne ne le reconnaisse et ne le salut avec le salut nazi, que personne ne l'appelle "mon Fuhrer" en le voyant? Il trouve refuge dans le kiosque d'un marchand de journeaux qui le prend pour un comédien et, trouvant son "jeu d'acteur" incroyable, le présente à un de ses ami qui travail à la télévision. La socièté dans laquelle il travil le recrute tout de suite, lui offrant appartement, nouveaux habits ...

Tous le monde le prend pour un comédien avec énormement de talent, qui improvise comme personne, avec une présence incroyable. Son agent lui décroche donc un passage dans une émission très un vogue, à but hhumoristique qui présente des sketchs dans "le style" de ce que fait Hitler. Lors de son premier passage, il fait de suite le buzz sur Youtube et c'est comme ça que, ce comédien qui ne veut pas dire son vrai nom devient une véritable star.

Je n'ai pas du tout accroché à ce livre. Déja tout ce qui arrive à Hitler n'est pas possible: le vendeur de journeaux qui l'héberge dans son kiosque sans le connaitre alors qu'il est en uniforme, les membres de l'agence qui n'insiste pas pour avoir ses papiers ni son nom. Seul un journal critique ce que fait Hitler mais il est très minoritaire. 

Je trouvais que sur un sujet comme celui là méritait une histoire plus poussée, parce que à part Hitler qui s'exprime comme dans ses discours des années 30-40 il ne se passe pas grand chose. Il n'a pas de réel adversaire, à aucun moment (a part le journal) quelqu'un se dit qu'il va trop loin . Il réussit beaucoup trop facilement à mon gout. 

A part ça, au niveau de l'écriture c'est un livre qui se lit assez facilement, il est plutôt bien écrit à la première personne  et on ne se perd pas dans les pensées d'Hitler.

Titre : Il est de retour

Auteur : Timur Vermes

Date de publication : Octobre 2015

Edition : Belfond

Nombre de pages : 390 

N'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensez

Bonne lecture

                                                  La bibliothécaire romantique

La box KUBE

Le 15 juin 2016, 22:42 dans Livres 0

Cela fait maintenant deux mois que je suis abonnée à la box KUBE. C'est ma deuxième box littéraire et j'était assez embalée par le fait que dans celle ci il y avait des petit objets en plus du livre. J'ai donc commandé ma première box pour 15,99 euros par mois, prix que je trouve raisonable en raison du contenue.

Ce n'est pas une box où vous cliquez juste sur abonner, et vous recevez la box. Vous devez remplir un questionnaire avant chaque envoi (il faut renouveler tous les mois pour recevoir la box à chaque mois) qui vous demande le genre que vous aimeriez lire, vous avez une case pour bien décrire le livre qui vous fait envi, si vous avait déja lu d'autres livres de ce style ... J'ai beaucoup aimé ce concept d'autant plus que vous pouvez demandez à voir quel livre a été selectionné avant l'envoi (vous pouvez refuser le livre deux fois). 

 

La box de mai est arrivé en fin de mois (suivant la date à laquelle vous comandez la box, elle arrivera au début ou en fin de mois). Je me suis dit pour le premier mois que je voulais la surprise et donc je n'est pas voulu découvrir le livre choisi. Erreur de ma part puisque j'avais demandé un genre fantastique, dans un monde magique et avec une bonne dose de créatures imaginaires en rab s'il vous plait. Or ce genre est beaucoup plus largement traité dans les romans jeunesse et ado que dans les livres pour adultes. Et étant fan de ce genre dans mon adolescence, j'ai pas mal écumé les oeuvres de ce style. 

Je me suis donc retrouvé avec un livre que j'avais déja lu : Chroniques du Monde Emergé de Licia Troisi.

Je reconnais que ça fait quand même un petit moment que je l'ai lu mais je l'ai toujours chez moi et donc je me retrouve avec un double. De plus en comparaison avec la box Livre-moi(s), il n'est pas possible de renvoyer un livre si on l'a déja lu ce que je trouve assez dommage, car ça nous oblige en quelque sorte à choisir de voir à l'avance le livre et donc plus de surprise. 

Pour la box de juin, j'ai donc décidé de jouer la sécurité et de regarder le choix du livre. Par chance je ne le connaissait pas et j'ai donc reç Chéri de Colette.

J'avais demandé un grand classique de la littérture, un livre qu'il fallait absolument avoir lu. L'histoire à l'air de bien me plaire alors j'attend avec impatience de le lire pour vous en faire une chronique. 

Pour le reste de la box, je ne suis absolument pas déçu. Que ce soit pour la box de mai ou celle de juin, on reçoit un très joli carnet Rodia,

un petit carnet de la marque PAGE avec son marque page,

un thé de la marque Le thé des écrivain, 

Dans l'ensemble je suis assez contente de cette box qui est en fait un petit kit pour lecteur. Le seul point négatif est qu'il faudrait pouvoir changer les livres que l'on a déja lu mais pour le reste je reste satisfaite.

Bonne lecture

                                                 La bibliothécaire romantique

La blancheur qu'on croyait éternelle de Virginie Carton

Le 3 juin 2016, 16:51 dans Livres 0

J'ai reçu ce livre dans la box Livre-moi(s) du mois de mai. Je ne connaissait pas l'auteur et à la lecture du résumé je n'était pas plus emballée que ça. 

On découvre la vie de Mathilde et Lucien, deux trentenaires qui vivent dans le même immeuble et qui ne sont pas très à l'aise dans leurs vie. Mathilde est vendeuse dans une chocolaterie, ce qui désole sa mère qui aspire pour elle à une grande carrière et qui se désepère du manque d'autorité de sa fille pour demander une promotion. Lucien est pédiatre à son compte. Tous deux sont célibataires depuis un bon moment. Suite à une soirée organisée par un nouvel habitant de l'immeuble, Lucien se lie d'amitié avec trois voisins. Ces derniers le trouvent étrange avec sa passion pour les films de Jean-Louis Trintignant, et le fait qu'il soit totalement à coté des tendances actuelles. Mathilde quand à elle, est très casanière et voue un culte à Romy Schneider. 

Durant tout le roman on suit leurs vie respective en alternant l'histoire de Lucien et celle de Mathilde. Ce livre se lit assez facilement et il est vrai que l'on devine la fin assez vite mais ce qui n'enlève rien à l'histoire.

J'ai trouvé ce livre un peu déprimant dans le sens où ces deux personnes vivent seules, il n'y a pas réellement de moment joyeux et on partage surtout leurs peurs, angoisses ou frustrations. Je n'est pas tellement accrochée à l'histoire qui est juste la découverte d'un moment de leur vie mais sans changement incroyable qui aurai put lancer vraiment le livre. 

Titre: la blancheur qu'on croyait éternelle

Auteur: Virginie Carton

Date de parution: 2014

Edition: Stock

Nombre de pages: 215

Bonne lecture

                                                 La bibliothécaire romantique

Voir la suite ≫