Pour tout vous dire, j'ai choisi ce livre un peu rapidement sans m'attendre a grand chose. Je ne connaissais pas l'auteur, la couverture me plaisait bien et le résumé etait plutot inspirant. Mais honnêtement je ne m'attendais pas à être aussi chamboulée aprés la lecture de ce livre. 

L'histoire se passe sous le Second empire à Paris. On découvre Rose, une vieille dame de 60 ans qui habite une maison destinée à être détruite en vue des grands traveaux Haussmann. Au travers de lettres écrisent à son défunt mari, Armand, Rose se remémore toute sa vie. On découvre au fils des pages que son mari était extrèment attaché à cette maison puisqu'elle était dans sa famille depuis des générations. Elle l'avais vu naitre puis mourir après une longue maladie. Rose écris ses lettres avec beaucoup d'amour pour son mari, elle lui rappelle les souvenirs qu'elle a dans cette maison, comment elle appris que la rue où elle habitait allait être rasé au profit d'un grand boulevard, la naissance de leurs enfants mais aussi des secrets qu'elle n'avait jamais osé lui avouer. On s'apperçois rapidement que la vieille dame écrit depuis sa maison vide dans laquelle elle se cache, tous le monde ayant du évacuer la rue. On découvre les personnes qui ont partagées sa vie, comme Alexandrine la fleuriste qui occupait le magasin que Rose louait au rez-de-chaussée et avec qui elle noue une véritable amitié. Rose va tout faire pour essayer de sauver sa maison qui lui est si chère malgrès l'incompréhension de sa famille.

Quand j'ai terminé ce livre, je me suis sentie comme chamboulée. Cette femme qui tient tant à cette maison où elle a mis au monde ses enfants, où elle a vécut toute sa vie avec son mari. Elle se bat contre ce prefet qui veut détruire la rue et on ressent ses émotions, elle livre ses sentiments, elle se met à nue devant son mari, lui montrant ses faiblesses, ses peurs mais surtout ses plus profondes convictions. Rose est une dame extraordinaire et qui semble tellement réelle que l'on ne peut que s'y attacher. 

Ce livre m'a fait me demander si moi aussi je me serais battue pour cette maison où si j'aurais subi sans poser de questions les changements que l'on m'imposait. 

Ce livre convient à un large public et je le recommande vivement à tous ceux qui voudrait découvrir une femme hors du commun et tellement moderne.

Titre : Rose

Auteur : Tatiana de Rosnay 

Date de parution : 2010

Edition : Héloïse D'Ormesson

Nombre de pages : 250  

Bonne lecture

                                                    La bibliothécaire romantique